L’héritier – Joost de Vries

l'héritier

Présentation

Quand il apprend le décès de son mentor Josip Brik, le philosophe spécialiste du métadiscours sur Hitler, Friso de Vos est anéanti. Profitant de sa détresse, un certain Philip de Vries, inconnu total, occupe alors le devant de la scène, multiplie les apparitions télévisées et devient le successeur de Brik aux yeux du monde entier.

Refusant de se laisser reléguer au second plan, Friso se rend à Vienne pour un colloque, bien décidé à montrer qu’il est le seul vrai connaisseur de l’oeuvre de Brik et son unique dauphin. Mais quand on le confond avec l’imposteur, Friso décide de se prêter au jeu.

Se jouant de la culture universitaire, mêlant références littéraires et culture pop, le roman nous entraîne dans l’univers de l’intelligentsia internationale où la réalité compte moins que ce qu’on en dit. Une satire universitaire cinglante, un conte absurde extrêmement érudit.

Joost de Vries nous offre un grand roman, avec des scènes en miroir ou en poupées russes, des jeux d’identité en cascade, un nombre incroyable de références historiques et littéraires. Un conte absurde extrêmement érudit, fin, intelligent et maîtrisé.

Mon avis

Merci aux Explorateurs de la rentrée littéraire d’Orange pour cette jolie découverte. Retrouvez d’autres avis sur ce roman sur http://www.lecteurs.com

Josip Brik est un intellectuel reconnu dans son milieu pour ses travaux sur le métadiscours sur Hitler. Friso de Vos est son ami, son confident, son élève, celui qui suit ses pas, sa pensée. A la mort accidentelle de Brik, un certain Philip de Vries arrive sur le devant de la scène, il se présente comme étant le successeur de Josip Brik qui était son mentor, son idole. Friso voit d’un très mauvais œil cet autre, ce double de lui-même, cet usurpateur. De là Friso va mettre en place une vengeance intellectuelle.

J’avoue avoir été quelque peu déstabilisée au début de la lecture par le style assez particulier de l’auteur : un récit décousu avec un vocabulaire très intellectuel et universitaire.

Mais très vite je m’y suis habituée, renouant peut-être avec mes années d’études et leur ambiance très particulière. J’ai fortement apprécié les diverses anecdotes et les moments de récits au présent. Les anecdotes de Friso et Josip sont emplies de colère, de douceur, d’amertume, de rancœur, de regret, d’amour et d’amitié. Tout ce qui crée ce sentiment particulier que l’on connaît que très rarement dans une vie et qu’est ce que l’on nomme Amitié avec un grand A. L’intrigue se met en place très doucement puisque les cent premières pages ne servent qu’à son installation.

Cependant, ce début de récit ne semble pas long car les anecdotes permettent de faire connaissance avec les personnages comme avec des personnes que l’on vient de rencontrer lors d’un repas par exemple. J’ai pris énormément de plaisir à faire leur connaissance et les écouter faire le récit de leurs souvenirs. Une certaine forme de suspense se met en place durant cette première partie du récit et j’avais hâte de connaître la suite. Que ce soit l’envie de connaître de nouvelles anecdotes, de nouveaux souvenirs que de découvrir ce que Friso va mettre au point pour parvenir à atteindre son objectif.

L’écriture est très subtile et intelligente. Le vocabulaire est recherché. Ceci peut parfois ralentir la lecture mais dans l’ensemble le roman se lit facilement et l’histoire est agréable à lire sans temps mort, elle est originale et est menée intelligemment jusqu’à son terme. La fin est travaillée et surprenante. Le rapport à l’histoire et notamment à Hitler est bien intégré dans le récit et sert à l’intrigue.

Le seul bémol pour ma part, est le nombre assez important de personnages, dont le foisonnement a pu me faire perdre le fil du récit. Peut-être également parce qu’ils étaient présents comme personnages mais souvent cités dans une anecdote.

Il reste que ce roman a été réellement une jolie découverte pour moi. J’avais peur de ne pas aimer, en lisant la lecture de la quatrième de couverture, mais j’ai apprécié l’auteur, son style, l’histoire originale qui nous est racontée. L’intrigue est bien menée, bref, un cocktail réussi pour un très bon moment de lecture. Un livre à découvrir d’urgence !

♥♥♥♥♥

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s