La Coupure – Fiona Barton

la coupure

Présentation

Quand quelques lignes en bas de la colonne des brèves révèlent la découverte d’un squelette de bébé sur un chantier de la banlieue de Londres, la plupart des lecteurs n’y prêtent guère attention. Mais pour trois femmes, cette nouvelle devient impossible à ignorer.
Angela revit à travers elle le pire moment de son existence : quarante ans auparavant, on lui a dérobé sa fille à la maternité. Depuis, elle cherche des réponses.
Pour Emma, jeune éditrice en free lance, c’est le début de la descente aux enfers, car ce fait divers risque fort de mettre son secret le plus noir à jour et de détruire sa vie à jamais.
Quant à Kate, journaliste de renom et avide d’une bonne story, elle flaire là le premier indice d’une affaire qui pourrait bien lui coûter quelques nuits blanches.
Car toutes les histoires ne sont pas bonnes à être publiées… Encore moins quand elles font resurgir des vérités que personne ne souhaite connaître.

Mon avis

J’ai découvert Fiona Barton avec son premier roman qui avait été une révélation pour ma part. Un roman différent des autres dans sa façon de présenter l’histoire et les personnages. J’ai eu plaisir à retrouver ce style dans ce second roman.

Ici nous suivons des femmes reliées par la lecture d’une coupure de journal en bas de page relatant la découverte d’un squelette de bébé sur un chantier. Coupure insignifiante pour bon nombre de lecteurs sauf pour quelques uns chez qui cette coupure va faire remonter des souvenirs à la surface.

Chaque personnage se relaie pour raconter cette histoire, chacune avec son ressenti, son vécu, ses doutes et ses certitudes. L’histoire est profonde, l’intrigue magistralement construite et le suspense haletant. Il est impossible de quitter ces femmes et leurs histoires. L’envie de les aider est présente du début à la fin, les pages se tournent et il ne reste qu’une seule envie, celle de savoir ce qui s’est passé.

Fiona Barton confirme avec ce second roman toute l’étendue de son talent. Un auteur à découvrir de toute urgence car une fois de plus c’est un réel coup de coeur, ce genre de roman dont on a envie de connaître la fin mais pour lequel la dernière page est synonyme de tristesse. Vivement le prochain!

♥♥♥♥♥

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s