Des poignards dans les sourires – Cécile Cabanac

des poignards

Présentation

Catherine Renon n’a plus vu son mari François depuis des jours et ne semble pas s’en émouvoir. Dans ce coin d’Auvergne où les rumeurs blessent et tuent, pas question de prêter le flanc à la calomnie. Et surtout pas à sa belle-mère, veuve solitaire qui voue à son fils un culte tout en démesure.
Virginie Sevran et Pierre Biolet, du SRPJ de Clermont-Ferrand, ont été appelés pour constater la présence d’un corps démembré et en partie brûlé au Col des Goules.
C’est la première enquête de Virginie depuis qu’elle a quitté le 36, quai des Orfèvres pour la province, à la stupéfaction de ses proches. Quant à Pierre, il observe sa nouvelle coéquipière d’un oeil à la fois bienveillant et inquiet. Qu’est-elle venue chercher ?
Quand l’enquête met un nom sur ce corps, celui de François Renon, les questions les plus folles surgissent, avec une seule certitude : tous les meurtriers possibles de ce fils de bonne famille sont autant de facettes d’une victime annoncée.

Mon avis

François Renon est un entrepreneur, François Renon boit, François Renon mène une vie désoeuvrée. Bref, c’est un sale type! Sa femme Catherine vit comme si tout était normal , pour elle et pour ses trois enfants. Mais François n’est plus là, François a disparu…

L’auteur plonge le lecteur dans une famille étrange où chacun mène une vie choisie pour en masquer une plus sombre.

L’atmosphère de ce premier roman est subtile, pesante. Les personnages sont attachants, surtout le couple d’enquêteurs Sevran/Biolet. Dès les premiers mots j’ai été transportée à Clermont Ferrand pour suivre cette enquête. Je n’ai pu lâcher le livre. Un suspense haletant, une pure réussite.

♥♥♥♥♥

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s