La Médée – Benoît Chavaneau

Présentation

… Madame Lucienne remplit son cahier et la Médée s’ébranla. La péniche franchirait plusieurs centaines d’écluses entre les Flandres et le Canal du Midi et, à chaque fois, de façon rituelle, l’homme cacherait l’enfant. Du moins sur le trajet aller. Car, au retour, l’enfant ne serait plus là … Nous sommes dans les années 60. De nombreuses disparitions d’enfants non élucidées ont lieu dans les Flandres mais aussi en Belgique et au Pays-Bas. Deux corps sont découverts dans des sacs jetés dans un canal. Maurice Morge, inspecteur austère et solitaire de la P.J. de Lille, débarque alors dans le petit village de Wailly afin d’y mener des investigations après une enquête malheureusement bâclée par les gendarmes. Aidé par George Bellamy, un journaliste dandy et fantasque, va-t-il pouvoir retrou­ver l’assassin ? Une enquête riche en rebondissements commence. Nous baignons, ici, dans le monde des mariniers, sur les canaux du Nord, de l’Est de la France, de la Belgique et puis il y a Vermeer et la Médée !

Mon avis

Au début de ma lecture, dans les premières pages je dois avouer que j’ai eu peur de m’ennuyer. Puis très vite, j’ai navigué dans un décor idyllique, majestueux avec Vermeer, un marinier qui m’a fait découvrir les canaux du nord et de l’est belges et français. J’ai pris plaisir à redécouvrir certains lieux connus de Belgique. Ce décor original pour un roman qui l’est tout autant. Ce roman diffère de tout ce que vous avez déjà pu lire auparavant, que ce soit par les lieux, le thème. L’intrigue y est construite à la perfection, le suspense présent du début à la fin. La fin y est surprenante, on ne pouvait l’imaginer. Tout au long de l’histoire le lecteur voyage à bord de la Médée, le dépaysement est de mise. Laissez-vous porter par la tranquillité des canaux vous ne serez pas déçu…

Une découverte merveilleuse, un vrai coup de coeur.

*****

Publicité

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s