L’oiseau de mauvais augure Camilla Läckberg

oiseau de mauvais augure

Ayant déjà lu et aimé La princesse des glaces, je n’ai pas résisté devant ce livre et encore une fois j’ai passé un agréable moment de lecture.

Présentation

L’inspecteur Patrik Hedström est sur les dents. Il voudrait participer davantage aux préparatifs de son mariage avec Erica Falck, mais il n’a pas une minute à lui. La ville deTanumshede s’apprête à accueillir une émission de téléréalité et ses participants avides de célébrité : tout le commissariat est mobilisé pour éviter les débordements de ces jeunes incontrôlables. Dans ce contexte agité, Hanna Kruse, la nouvelle recrue, ne sera pas de trop. D’autant qu’une femme vient d’être retrouvée morte au volant de sa voiture, avec une alcoolémie hors du commun. La scène du carnage rappelle à Patrik un accident similaire intervenu des années auparavant. Tragique redite d’un fait divers banal ou macabre mise en scène ? Un sombre pressentiment s’empare de l’inspecteur. Très vite, alors que tout le pays a les yeux braqués sur la petite ville, la situation s’emballe. L’émission de téléréalité dérape tandis que les cadavres se multiplient… Camilla Läckberg tisse avec brio l’écheveau d’une intrigue palpitante au dénouement saisissant.  

Mon avis

Dès les premières lignes nous sommes plongés dans l’histoire, un accident a eu lieu. Accident banal semble-t-il mais… Pendant ce temps une émission de téléréalité se met en place dans la ville de Tanumshede, émission très controversée mais qui a pour but de mettre la ville en valeur. C’est sans compter sur les meurtres qui vont y avoir lieu et donner une image assez effroyable de la ville. L’intrigue est bien mise en place et l’on cherche durant toute l’histoire à découvrir les liens qui peuvent exister entre les histoires, les personnages. Le dénouement est très bien ficelé et inattendu.

Dommage que le récit ne soit pas chapitré, un saut de ligne et nous passons du récit de la vie d’un personnage à un autre et ce durant tout le livre. Difficile de s’y retrouver! D’autant que les noms suédois ne sont pas toujours évidents (on se croirait dans un magasin de meubles!). J’ai eu de ce fait énormément de mal à me plonger dans l’histoire. Au final j’ai passé un agréable moment de lecture mais ce livre ne rentrera pas dans mon top ten….

En conclusion,, je vous le conseille si vous êtes amateur de cette auteure ou pour une lecture de vacances.

♥♥♥♥♥

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s